Au mois de mars 2015

La bière OWEN… à la gloire d’un jeune anglais mort pour la France

Wilfred Owen, poète anglais mort à Ors en novembre 1918 - Brasserie artisanale La Choulette - Hordain, Valenciennes
- Mais qui est donc Wilfred Owen pour qu’un bras­seur du Nord choi­sisse de lui dédier une bière ? Inconnu de la majo­rité des Français, Wilfred Owen est au contraire un per­son­nage emblé­ma­ti­que outre-Manche. Les plus jeunes étudient ses poèmes en cours et les spé­cia­lis­tes de la lit­té­ra­ture anglaise le consi­dè­rent comme le plus grand poète bri­tan­ni­que de la pre­mière guerre mon­diale. Sous-lieu­te­nant au Manchester Régiment, le jeune homme tombe sous les balles de l’ennemi lors de la tra­ver­sée du Canal Sambre-Oise, en novem­bre 1918. Il meurt ainsi à vingt-cinq ans, une semaine avant l’armis­tice, pen­dant la der­nière offen­sive des trou­pes alliées, ce qui lui vaudra d’être décoré de la Military Cross à titre pos­thume. Son corps repose à Ors près du Cateau-Cambrésis.

Wilfred Owen, une bière de garde blonde à 8,5° - Brasserie artisanale La Choulette - Hordain, Valenciennes

Une bière de caractère dans la pure tradition flamande

- Avec les com­mé­mo­ra­tions de la pre­mière Guerre Mondiale, Jacky Duminy, maire d’Ors, a sou­haité confier à Alain Dhaussy l’élaboration d’une bière de garde blonde au nom de l’illus­tre poète mort sur sa com­mune. Brassée à partir d’une sélec­tion de malts d’orge et de hou­blons des Flandres, cette bière à fer­men­ta­tion haute titre 8,5° et toutes ses qua­li­tés gus­ta­ti­ves s’appré­cient entre 8 °C et 10 °C. Sa robe d’un blond intense est coif­fée d’une mousse blan­che et légère, bien per­sis­tante. Son nez révèle des arômes maltés et levu­rés agré­men­tés de quel­ques notes frui­tées. Ronde et pétillante en bouche, elle déve­loppe des saveurs de malt doux avec une finale où domine une légère amer­tume, voire une faible astrin­gence.

La Maison forestière d'Ors commémore la mort du poète anglais Wilfred Owen - Brasserie artisanale La Choulette - Hordain, Valenciennes

Pour honorer la poésie et sceller l’amitié entre les peuples

- Cette bière de garde en hom­mage au jeune mili­taire bri­tan­ni­que s’ins­crit tout natu­rel­le­ment dans le pro­lon­ge­ment de la Maison fores­tière Owen à Ors ; un projet artis­ti­que des­siné par l’archi­tecte Simon Patterson évoquant tout à la fois les der­niers moments du soldat et de ses cama­ra­des de combat ainsi que la dimen­sion uni­ver­selle de son œuvre. Alors pour­quoi ne pas pro­fi­ter de l’aubaine pour lire (ou relire) les poèmes de Wilfred Owen… tout en dégus­tant la bière qui lui est dédiée.

-  Anthem for doomed Youth*
What pas­sing bells for those who die as cattle ?
Only the mons­trous anger of the guns,
Only the stut­te­ring rifles’ rapid rattle
Can patter out their hasty ori­sons,
No mocke­ries for them from prayers and bells,
Nor any voice of mour­ning save the choirs, –
The shrill, demen­ted choirs of wai­ling shells ;
And bugles cal­ling for them from sad shires.

What cand­les may be held to speed them all ?
Not in the hands of boys, but in their eyes
Shall shine the holy glim­mers of good-byes,
The pallor of girls’ brows shall be their pall ;
Their flo­wers the ten­der­ness of silent minds,
And each slow dusk a dra­wing-down of blinds.



Voir en ligne : Découvrez la Maison Forestière d’Ors

* Ce poème, écrit en 1917, compte parmi les plus célèbres de Wilfred Owen.



services de la brasserie la choulette rejoignez laz brasserie la choulette sur Facebook l'histoire de la brasserie la choulette La bière bio Val des Cygnes de la brasserie la Choulette vente de bières grâce à la boutique en ligne le nouveau service drive de la brasserie la choulette

Design : Aqueduc | Plan du site | Mentions Légales | L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Brasserie La Choulette, 16 rue des Ecoles - 59111 Hordain France. Tél. +33 (0)327 357 244 Fax. +33 (0)327 359 929